Caronautes connectés !

  • Total : 133478
  • Aujourd'hui : 70
  • En ligne : 2
Octobre
Chargement...
Accueil News Contact Bibliographie
AlimentsBoissonsNutrimentsPhysiologiePathologiesRégimesRecettesUstensilesCuisson
Vous êtes ici : Accueil Pathologies Oesophage Hernie hiatale
Hernie hiatale

Définition

Profusion d’une partie de l’estomac dans le thorax à travers l’orifice œsophagien du diaphragme.

Étiopathogénie

    Principales causes :
  • relâchement de l’orifice œsophagien du diaphragme,
  • distension des ligaments phréno-œsophagiens,
  • augmentation de la pression abdominale.

    Causes pouvant provoquer 3 types d’hernie hiatale :
  • Type 1 : par glissement (Hernie hiatale par brachyoesophage)
  • Constitue 90 % des hernies hiatales.
    Le cardia «glisse» au dessus du diaphragme = ouverture de l’angle de His (mécanisme antireflux inefficace)
  • Type 2 : par roulement
  • Le cardia reste en place mais la partie de la grande tubérosité de l’estomac passe dans le thorax à coté de l’œsophage, l’angle de His se retrouve refermé, les mécanismes antireflux se retrouvent inefficaces.
    Risque de compression des organes thoraciques par la portion d’estomac herniée.
  • Type 3 : Mixte association des deux mécanismes
Diagnostic

Principalement asymptomatique

En Cas de symptômes ils se manifestent par des signes semblables à un RGO.
Complément d'examens

Principal = fibroscopie œsogastroduodénale

Évolution :
Traitement :

Prise en charge hygiénodiététique :


Si un traitement de deux à trois mois se solde par un échec, ou qu'une aggravation des symptômes apparait, un signe de complications, le recours à un traitement chirurgical peut être l'ultime solution.

Le traitement chenirgicul :

L' intervention chirurgicale consiste à rétablir l'état physiologique normal de la barrière antireflux et éviter les récidives. Plusieurs méthodes d'interventions peuvent être envisagées selon le ces, elles se pratiquent souvent par endoscopie mais parfois le recourt à la laparotomie (incision de la cavité péritonéale) s'impose. Les principales méthodes sont :

L' intervention de Nissen ou « valvuloplastie complète », consiste à confectionner, à l'aide de la paroi de la grande tubérosité de l'estomac, un anneau autour de l'oesophage terminal pour éviter une récidive en réduisant le passage à travers le diaphragme.

L' intervention de Toupet fait passer derrière l'oesophage (hémivalve postérieure), une partie de la grande tubérosité de l'estomac.

L'intervention de Hill vise à empêcher le glissement du cardia vers le thorax en le fixant au ligament préthoracique.

L' intervention de Lortat Jacob est une méthode qui est basée sur les précédentes. Elle est souvent utilisée pour une hernie hiatale par glissement. Dans un premier temps, l''estomac est rattaché au diaphragme qui sera alors consolidé. Dans un second temps, la suturation de la grande tubérosité de l'estomac le long de l'œsophage inférieur.

L'intervention de Collis est destinée à prolonger l'oesophage à l'aide de la partie supérieure de l'estomac avec laquelle on forme en tube.


Cas particuliers :

© Copyright 2011 by Caroforme